Viasano adopte les PAPS

L’école est un des lieux où l’activité physique peut facilement être augmentée chez tous les enfants. Exemple avec les PAPS.

Les PAPS sont des Pauses d’Activité Physique Scolaires. Ces pauses, appelées aussi « Brain Breaks » et utilisées dans de nombreux pays, sont des moments d’activité physique en classe de 5 à 10’ suivies d’un retour au calme encadré. Elles nécessitent peu de place et engrangent de multiples bénéfices pour les enfants au niveau physique, social et cognitif.

Mises en place régulièrement, quotidiennement ou plusieurs fois par semaine, elles augmenteraient le niveau d’activité physique des enfants, elles favoriseraient une ambiance conviviale et ludique et amélioreraient la concentration et les capacités d’apprentissage de l’enfant.

Le terme de PAPS a été créé par une jeune enseignante belge, Stéphanie Cloes, qui a développé des outils spécifiques, supports des PAPS (sélection de vidéos, cartes mouvements, cartes retour au calme etc.).

Séduit par le concept des PAPS, l’équipe Viasano a initié une collaboration avec l’enseignante et présenté les PAPS aux chefs de projets des villes Viasano lors des dernières formations continues. Et un test de 3 mois est en cours à Mouscron où 6 enseignants de maternelle et primaire ont été formés pour organiser des PAPS dans leur classe. »

160X160-05Exemple d’une carte mouvement

Les résultats de l’enquête de consommation alimentaire (ECA 2014) confirment une nouvelle fois l’importance des objectifs de Viasano

3461 personnes de 3 ans à 64 ans, constituant un échantillon représentatif de la population belge, ont été interrogées à domicile sur leurs habitudes de vie dont l’alimentation et l’activité physique et des mesures anthropométriques (poids, taille, tour de taille) ont été réalisées.

Près de la moitié de la population (45 %) est en excès de poids (surpoids : 29% et obésité : 16%). Près d’1 enfant sur 5 (19%) est en excès de poids entre 10 et 12 ans.

La prévalence de l’obésité est 3 fois plus élevée dans la population « sans diplôme primaire ou secondaire » par rapport à la population qui a un niveau d’éducation « Supérieur de type long » : 22,9% vs 7,7%.

Côté alimentation, les faits marquants sont l’importance de la consommation des produits de la pointe de la pyramide alimentaire, les « occasionnels », (33% de nos apports énergétiques en moyenne) et la faible proportion de personnes qui consomment suffisamment de fruits (9%) et légumes (5%).

Enquête de consommation alimentaire 2014-2015. WIV-ISP, Bruxelles 2016.

Résultats du projet européen OPEN (Obesity Prévention through European Network)

Le vendredi 25 novembre se déroulait à Amsterdam l’évènement de clôture du projet européen OPEN. Les 13 programmes impliqués ainsi que leurs partenaires étaient réunis pour partager les résultats.

Orleans le 20 Novembre 2016. Primaires des Républicains

Le projet avait 2 objectifs. Le premier objectif était d’aider les 13 programmes à optimiser leurs méthodologies grâce à une évaluation régulière et à des formations réalisées au cours des 3 années du projet. Le 2ème objectif était de développer des actions de prévention de l’obésité et du surpoids chez les adolescents dans les milieux fragilisés. En Belgique, le projet OPEN a été l’occasion de toucher les adolescents pour la première fois. 5 projets ont été développés dans 5 villes. Un web documentaire sur le site OPEN présente les 13 projets, leurs objectifs et leurs résultats. Pour la Belgique, le web documentaire présente un résumé des 5 projets belges.

Pour découvrir les vidéos de chaque projet, rendez-vous sur le site Viasano.

Les villes Viasano « mangent malin »

 

Viasano visuel-cléCe printemps, Viasano a lancé sa campagne sur l’équilibre alimentaire qui conjugue plaisir et petit prix. La campagne a été spécifiquement créée à la demande de nos chefs de projet, qui voient de plus en plus souvent la question se poser dans leur travail au quotidien. 6 mois plus tard, voici un bilan de ce qui a été fait.

Hasselt organise traditionnellement les « babbeldoos », un projet d’intégration pour les enfants qui ne parlent pas néerlandais à la maison. En août, la thématique de l’alimentation saine a été travaillée avec les recettes de la campagne.

IMG_0173 IMG_0250

A l’école primaire à Huldenberg, les enfants savent cuisiner ! Depuis des années, ils participent à des ateliers culinaires et cet automne, ils ont appris que c’est tout à fait possible de concilier goût, équilibre et petit prix dans la cuisine de tous les jours.

Capture d’écran 2016-12-13 à 12.04.58

La Semaine Viasano organisée à Mouscron, Herstal et Marche-en Famenne a mis en valeur les recettes bon marché, les ateliers cuisine, les petits déjeuners dans les écoles. A Mouscron une conférence « Comment bien manger avec un petit porte-monnaie ? » a été animée par Magali Jacobs, diététicienne, psychologue et professeur à l’Institut Paul Lambin. Son intervention était suivie d’un atelier culinaire « Fruits et légumes : comment couper sans gaspiller ? ». A Marche-en Famenne un atelier culinaire a été organisé avec un chef pour des familles : au menu, soupe de potiron, boulets sauce tomate et patate douce et Crumble au spéculos. A Herstal, de nombreuses activités ont été organisées pour différents publics : petit déjeuner dans les écoles, ateliers soupes ou cuisine des légumes. 

Mons a mis en place une séance d’information à destination des aides familiales du Service Acasa qui travaillent souvent avec de petits moyens. La présentation était suivie d’un bar à soupes.

Pour plus d’information et toute l’actualité de nos villes et communes, suivez-nous sur Facebook www.facebook.com/viasano.

 

Bienvenue à Modave et Drogenbos

Le réseau Viasano continue à grandir. Cet automne, les communes de Modave, dans la province de Liège, et Drogenbos, commune du Brabant flamand, ont décidé de rejoindre le programme.

CARTE Viasano Belgique

 

                            

L’équipe Viasano vous souhaite une bonne année !

Du bonheur, de la santé et surtout beaucoup de plaisir – voilà ce que l’équipe Viasano vous souhaite pour 2017. Et ensemble continuons à nous engager vers un environnement plus sain, plus actif et plus chaleureux. iStock-495879508

« 2016 a été une année de changement et de transition», dit le Professeur Christian Brohet, président de l’asbl Viasano. « L’asbl a été créée, l’équipe a déménagé et nous avons accueilli non seulement deux nouvelles villes mais également un nouveau partenaire financier. Il reste beaucoup de défis, mais plus que jamais, nous sommes convaincus que c’est ensemble que nous y parviendrons. En 2017, nous continuerons à collaborer avec nos partenaires: les institutions, les associations et les entreprises qui croient en nous, les villes, nos experts et les décideurs locaux et nationaux – pour une transition vers un environnement qui facilite les choix sains. »  

Un nouveau partenaire : Nutricia Early Life Nutrition

Convaincu que de bonnes habitudes alimentaires sont importantes pour le développement de l’enfant dès le plus jeune âge, Nutricia apporte son soutien financier au programme Viasano.

NUTRICIA_KEYVISUAL

Le financement de Viasano repose, entre autres, sur des partenaires privés. Ferrero soutient le programme depuis 2007 et est partenaire fondateur. Cette année Nutricia Early Life Nutrition rejoint le Club des Partenaires pour une période de 2 ans dans un premier temps.

« Un programme tel que Viasano », déclare Cedric Pauwels Corporate Affairs Manager Nutricia, « aide les familles à adopter de bonnes habitudes alimentaires et à améliorer la santé des générations futures. C’est une démarche que nous soutenons pleinement. »

Pour plus d’information, visitez le site.  

L’actualité du projet OPEN

Le projet OPEN (Obesity Prevention Through European Network) arrive à sa fin. Depuis 2014, 13 programmes dans autant de pays européens ont travaillé d’une part sur leur méthodologie et d’autre part sur la cible particulière des adolescents dans les milieux fragilisés.En Belgique, 5 villes participent à ce projet ambitieux. Bilan.

Visuel 1 Liège

  • L’objectif du projet à Comines était de lutter contre le décrochage sportif, c’est-à-dire à l’abandon de la pratique physique et sportive au passage à l’adolescence. De nombreuses activités sportives ou récréatives ont été organisées tout au long de l’année: tournoi de street basket, tournois de deck, course d’orientation et diverses activités avec un bon petit déjeuner pour bien démarrer ou encore des collations saines afin de sensibiliser sur l’importance d’allier une nutrition saine avec l’activité physique. Les stages de vacances ont également élargi leur cible en intégrant les enfants jusqu’à 14 ans au lieu de 12 ans et leur permettre ainsi de découvrir des disciplines et des possibilités de pratiques différentes et variées.
  • La Ville de Hasselt a chargé l’asbl Arktos de mettre en place un programme de prévention auprès des jeunes d’un quartier sensible. En février, l’asbl a mis en place deux workshops cuisine, dont un workshop sur la boite à tartine équilibrée qui incluait un vrai exercice de shopping. Les adolescents ont appris l’importance des fruits et légumes et découvert des idées pour varier leur lunch quotidien. En avril, les filles ont participé à une balade à vélo de deux jours. Certaines d’entre elles ont pour la première fois fait du vélo en dehors de leur jardin. Toute une aventure !
  • A Mouscron, l’équipe Viasano a organisé un challenge ‘Move2school’ pour promouvoir le déplacement actif vers l’école : à pied, en transport en commun, en vélo, en roller. 7 classes de 1ère Humanités dans 2 établissements secondaires ont participé. Les classes les plus actives ont gagné une journée sportive dans les Ardennes.
  • A Marche-en-Famenne, le projet ‘Sportez-vous bien’ avait pour objectif de donner le goût de la pratique physique et sportive aux jeunes des quartiers âgés de 12 à 16 ans. Le projet s’est déroulé pendant les vacances scolaires lors des stages organisés par les éducateurs de rue. L’idée était d’initier les jeunes à divers sports : athlétisme, escalade, escrime, boxe etc. et de les accompagner dans les démarches pour s’inscrire à un club.
  • ‘Les ados bougent pour leur santé à Liège’ est un projet original mené avec une école de formation des enseignants. L’objectif est de sensibiliser les futurs enseignants à la promotion d’une alimentation saine et d’une activité physique régulière. Dans le projet OPEN, les futurs enseignants ont animé des ateliers pédagogiques en classes de 5 et 6èmeprimaire. Nul doute qu’ils continueront à intégrer dans leur pratique professionnelle la promotion d’un mode de vie sain.

Le projet OPEN s’achèvera en novembre, avec un événement de clôture le 25 novembre à Amsterdam. Les 13 programmes, leurs coordinateurs et les scientifiques qui ont collaboré au projet présenteront leurs résultats et partageront les bonnes pratiques. L’objectif est de poursuivre les actions initiées sur la cible des adolescents de manière durable. Plus d’informations sur la conférence à Amsterdam ? Contacter Valerie Bruyninckx au 00 32 2 210 44 85.

En attendant, suivez déjà le #opentomove, une plateforme de communication qui promeut l’activité physique auprès des adolescents. Restez au courant des détails de l’événement via www.twitter.com/open_eu

Une nouvelle campagne Viasano

Fin avril, les villes et communes Viasano ont été formées sur la thématique ‘Manger malin, c’est dans la poche’ ou comment concilier plaisir, équilibre alimentaire et petit budget.

Le prix est souvent cité comme un frein à l’adoption de bonnes habitudes alimentaires. Par exemple, les fruits et légumes frais sont perçus comme des produits chers or les fruits et légumes de saison sont tout à fait abordables. Le premier poste dans le budget alimentaire est la viande et nous en consommons trop. Manger moins de viande sera bon pour notre santé et notre budget. A condition de passer un minimum de temps en cuisine et de s’organiser, il est tout à fait possible de concevoir des menus équilibrés et savoureux pour un maximum de 5 euros par jour en moyenne.

Les chefs de projets ont été sensibilisés à ces messages à travers une formation qui incluait un atelier culinaire où les chefs de projet ont préparé et dégusté des recettes équilibrées, simples à réaliser et peu couteuses.

De nombreux outils ont été développés pour aider les chefs de projets à disséminer la campagne au niveau local :

  • Une brochure et une affiche,
  • Un set de table avec un exemple de menu pour la semaine et la liste des courses et des prix,
  • Un tableau avec les sources de protéines classées selon leur valeur nutritionnelle et leur prix,
  • Des recettes simples, savoureuses et peu couteuses.

Pour plus d’information, visitez la page dédiée à la campagne sur le site Viasano.

Viasano est devenu une asbl

Le programme Viasano a changé de statut. En décembre 2015, l’asbl Viasano a été créée. Cette structure dont les villes et communes et partenaires deviennent membres, ouvre de nouvelles perspectives au niveau du financement et des collaborations.

« Depuis sa création, il y a presque 10 ans, Viasano n’a cessé de grandir, » commente le Prof. em Christian Brohet, Président de l’asbl Viasano. « Impliqué dans le programme Viasano dès sa création, j’ai pu observer son évolution et le passage vers une asbl était logique et cohérent avec la mission du programme. Ce nouveau statut offre d’ailleurs de nouvelles opportunités au niveau du financement (participation à des appels à projets, demande de subsides sur projets, stratégie de fundraising) et au niveau de notre recherche de collaborations avec des acteurs publics et privés. »

A l’heure actuelle, tous nos partenaires institutionnels et scientifiques ont renouvelé leur engagement et sont devenus membres de l’asbl. De plus, la Région Wallonne vient d’apporter son soutien moral et devient partenaire du programme aux côtés de la Région Flamande.

Téléchargez ici les statuts de l’asbl