nl
fr

“NE LAISSEZ PAS LES APPRENTIS SORCIERS JOUER AVEC VOTRE SANTE”

Tel est le claim de la dernière campagne de l’UPDLF (Association Professionnelle des Diététiciens de Langue Française). Devant la multiplication des intervenants dans le domaine de l’alimentation et de la santé (nutritionniste, nutrithérapeute, coach en nutrition, etc.), la profession réagit en rappelant que seul le diététicien a une formation reconnue et a le droit d’exercer : « Légalement, tout acte à visée préventive et/ou curative est réservé au médecin et au diététicien. Ainsi, les seules activités que peuvent exercer ces soi-disant experts sont : créer un blog et rédiger des recettes (sans leur attribuer de vertus thérapeutiques). » Le titre de diététicien est protégé et fixé par l’Arrêté Royal du 19 février 1997.
Dans le cadre de ses missions et dans l’élaboration des campagnes mises à disposition des villes, le programme Viasano s’appuie sur les recommandations nutritionnelles officielles et sur les compétences des diététiciens. Le programme Viasano recommande aussi toujours aux villes et communes de travailler avec des diététiciens pour toutes les actions liées à l’alimentation. L’alimentation est un sujet complexe et il est nécessaire de s’appuyer sur un professionnel pour délivrer des messages justes et simples.