“NE LAISSEZ PAS LES APPRENTIS SORCIERS JOUER AVEC VOTRE SANTE”

Tel est le claim de la dernière campagne de l’UPDLF (Association Professionnelle des Diététiciens de Langue Française). Devant la multiplication des intervenants dans le domaine de l’alimentation et de la santé (nutritionniste, nutrithérapeute, coach en nutrition, etc.), la profession réagit en rappelant que seul le diététicien a une formation reconnue et a le droit d’exercer : « Légalement, tout acte à visée préventive et/ou curative est réservé au médecin et au diététicien. Ainsi, les seules activités que peuvent exercer ces soi-disant experts sont : créer un blog et rédiger des recettes (sans leur attribuer de vertus thérapeutiques). » Le titre de diététicien est protégé et fixé par l’Arrêté Royal du 19 février 1997.
Dans le cadre de ses missions et dans l’élaboration des campagnes mises à disposition des villes, le programme Viasano s’appuie sur les recommandations nutritionnelles officielles et sur les compétences des diététiciens. Le programme Viasano recommande aussi toujours aux villes et communes de travailler avec des diététiciens pour toutes les actions liées à l’alimentation. L’alimentation est un sujet complexe et il est nécessaire de s’appuyer sur un professionnel pour délivrer des messages justes et simples.

FAIRE PLUS AVEC MOINS

Le 17 octobre est  la Journée mondiale de lutte contre la pauvreté. A cette occasion “la Maison de l’Enfant” à Beersel a organisé le 18 octobre une après-midi remplie d’ateliers ludiques. Le thème était “faire plus avec moins”. Les organisateurs voulaient démontrer que les choses amusantes ne sont pas nécessairement chères.
Les parents et les enfants pouvaient participer à divers ateliers tout au long de l’après-midi pour découvrir comment ils pouvaient faire des jeux amusants avec des objets qui sont toujours disponibles dans la maison. Des compositions florales étaient également fabriquées avec des matériaux recyclés et des fleurs du jardin. Les participants ont aussi pu découvrir comment préparer des bouchées saines et économiques avec des produits de saison. De plus ils avaient la possibilité d’apprendre à connaître les légumes de saison avec le mémory Viasano.
Cette journée devait inspirer les parents et démontrer qu’il y a déjà beaucoup de belles choses à la maison pour jouer, bricoler ou cuisiner. Le message sous-jacent était clair: “Avoir une bonne et chouette enfance, n’a rien à voir avec la situation financière de la famille”. Tous les participants ont réagi avec enthousiasme à l’événement.

KIOSQUE VIASANO A LA MAISON COMMUNALE

La Maison Communale ou Hôtel de ville est un espace public qui accueille beaucoup de citoyens chaque jour. Une opportunité pour les sensibiliser avec de l’information, une exposition et des outils à emporter.
La commune de Drogenbos a installé dans l’entrée de la Maison communale, un kiosque consacré à Viasano. La commune y présente son engagement dans le programme : « Avec les acteurs locaux, l’administration de Drogenbos travaillera activement à une politique de santé qui favorise davantage les activités physiques et la nutrition saine ». Ce trimestre la commune présente la campagne Viasano « Bien manger c’est dans la poche » dont l’objectif est de montrer que l’équilibre alimentaire, le plaisir du goût et un petit budget peuvent être conciliés. Affiche et information permettent aux habitants de s’informer et des recettes Viasano peuvent être emportées. Chaque trimestre, une nouvelle campagne Viasano sera exposée.

UNE SEMAINE VIASANO TRES ACTIVE A HERSTAL

Du 13 au 23 novembre plus d’une vingtaine d’actions ont été organisées lors de la 4ème semaine Viasano. Sous l’impulsion du Plan de Cohésion sociale et du Centre de santé et avec le soutien de l’Echevine de la santé et du Président du CPAS,  de multiples acteurs se sont mobilisés : les écoles, les Maisons intergénérationnelles, la Régie de quartier, diverses Maisons médicales et des associations. Enfants et adultes ont pu participé à de nombreuses actions : petits déjeuners à l’école, ateliers cuisine, cours de gymnastique, introduction à la Pétanque, marche sur le Ravel, séance cinéma avec le film Demain…Une belle mobilisation et des idées originales comme le concours d’une soupe plus que parfaite. 10 équipes s’affrontaient dans une ambiance bonne enfant pour la réalisation de “La soupe plus que parfaite”. 200 personnes sont venues encourager les équipes et déguster les différents potages. Le livret des recettes était à disposition du public ainsi que les outils de la campagne Viasano : Et si vous mangiez plus de légumes.

Viasano était à l’EFAD

« Le futur, c’est maintenant ! » Tel était le thème du 10ème congrès de la Fédération Européenne des Associations de Diététiciens (EFAD), qui s’est tenu à Rotterdam les 29 et 30 septembre derniers.
Les diététiciens étaient au centre de ce congrès, en tant qu’acteurs clés de la santé. L’EFAD a proposé il y a deux ans son plan d’action diététique 2015-2020, pour montrer que la profession s’engage afin de promouvoir une alimentation saine pour tous.
L’hydratation constituait un des sujets phares de cette année. L’importance de laisser tomber les boissons sucrées au profit de l’eau a été rappelée, de même que l’implication de l’hydratation dans les maladies rénales, mais aussi dans l’obésité et le diabète, notamment par le biais de la vasopressine, une hormone antidiurétique qui va limiter le volume des urines en cas de déshydratation. Cette dernière association reste encore méconnue du grand public.
Un autre sujet d’envergure présenté : l’importance de l’alimentation dans les 1000 premiers jours de vie d’un enfant. Cette thématique vise principalement les publics les moins favorisés dans le monde. Une alimentation adéquate pendant les 1000 premiers jours de vie permet de diminuer la mortalité, mais assure aussi un meilleur développement intellectuel, et est associée à de meilleures conditions socio-économiques une fois à l’âge adulte.
Le congrès organisait également deux sessions de posters, où Viasano était présent, pour exposer le travail de recherche diététique sur lequel s’est basée la campagne Manger Malin. Voir le poster Viasano. Les outils Viasano réalisés sur base de ce travail ont été présentés et ont remporté un franc succès.

“Mangeons bien, Mangeons Jurbisien !”

C’est le titre des nouveaux ateliers proposés aux habitants de Jurbise pour les aider à manger mieux au quotidien et à profiter des produits locaux. Les habitants ont reçu dans leurs boîtes aux lettres, la brochure « Les produits de chez vous ! » mettant à l’honneur les producteurs locaux.
En septembre, le thème des ateliers était « L’équilibre dans la boîte à tartines » avec un atelier cuisine (trois dates sont proposées pour accueillir un maximum de personnes) et la visite de la chèvrerie locale La petite Vacressoise.
Au mois d’octobre, trois ateliers ont été réalisés sur le thème “Autour de nos pommes belges”. Et le 24 octobre les participants pouvaient presser les pommes ou les poires grâce à la presse mobile du Parc communal. Et en novembre, place au thème «Les courges de chez nous».
La promotion d’une alimentation saine auprès des citoyens est une mission de longue date de la commune de Jurbise qui a mis en place depuis 2004 dans 3 écoles de la 1ère maternelle à la 6ème primaire des « Petits déjeuners sains et malins » et des interventions éducatives avec une diététicienne». Voir le programme des activités.

10 ans de recettes Viasano

A l’occasion de l’anniversaire des 10 ans de Viasano à Mouscron, la Maison de la Santé a réalisé un livre de recettes qui recense l’ensemble des recettes réalisées au fil des campagnes Viasano depuis 10 ans. Ce livret de 100 pages présente 71 recettes avec photos, classées par repas : «Petits déjeuners sains», «Apéros rigolos», «Potages variés», «Garnitures tartines de tous les pays», «Plats variés» (Oeufs, Viandes et volailles, Poissons, Plats végétariens), «Desserts et collations colorés». Réalisées avec des diététiciennes, ces recettes sont équilibrées et savoureuses, simples à réaliser et peu coûteuses.
Des affiches et des outils Viasano ont été insérés dans le livret et délivrent des messages pour une alimentation familiale, équilibrée et conviviale. 1000 livrets ont été imprimés et seront offerts à la population mouscronnoise à l’occasion d’activités Viasano. Pendant la semaine Viasano en septembre, la population était invitée à retirer un livret au Centre administratif : 350 exemplaires ont ainsi été distribués.
Pour consulter le livret cliquez ici.
Viasano offre un livret de recettes aux 50 premières demandes. Pour recevoir un livret par courrier, envoyez vos nom et adresse par mail à info@viasano.be).

La semaine de la résilience

Du 2 au 6 octobre, la ville d’Hasselt a mis en place pour ses employés “La semaine de la résilience ». Toutes sortes d’activités étaient organisées sur la résilience et son renforcement. Pendant la semaine, le personnel a donc participé à des animations tels que le Thai chi, un petit déjeuner sur la résilience, des workshops sur la bonne gestion des mails, le sommeil, sans oublier un workshop sur la résilience, animé par Michael Portzky. Cette semaine, un atelier cuisine sur la boîte à tartines saine a été donné. Pendant l’atelier, la diététicienne Lisette van Loosdrecht a montré comment préparer un repas de midi sain et savoureux mais aussi simple et rapide. Et en effet, le fait de bien manger impacte la résistance et augmente les capacités de concentration. A la fin de la session, chaque participant recevait un guide pratique et des recettes Viasano inspirantes.

Une nouvelle campagne Viasano

Les bonnes habitudes s’acquièrent très tôt! Dans sa prochaine campagne, Viasano cible l’alimentation des plus de 18 mois avec l’objectif de sensibiliser les parents aux besoins spécifiques de cet âge et à l’importance de l’environnement familial. La campagne « Bien manger c’est pour la vie » est mise à disposition des villes et communes du réseau Viasano depuis septembre.

De mauvaises habitudes alimentaires dès le plus jeune âge                                                                                                                
Selon la dernière enquête de consommation alimentaire (ECA 2014), un tiers des apports énergétiques moyens provient dès 3 ans des aliments du sommet de la pyramide ou « groupe des occasionnels », produits qui ne sont pas nécessaires à un régime équilibré et qu’il est recommandé de consommer « avec modération ». L’enquête n’étudie pas la consommation alimentaire des moins de 3 ans mais il est à craindre que ces mauvaises habitudes alimentaires aient débuté avant cet âge.  

Une nouvelle cible pour Viasano : les familles d’enfants à partir de 18 mois
Pour déterminer la cible de la nouvelle campagne, Viasano a réalisé une enquête sur les habitudes alimentaires des enfants dans une quinzaine de milieux d’accueil de la petite enfance dans des villes belges du réseau Viasano et auprès de parents d’enfants hospitalisés ou en consultation à l’HUDERF à Bruxelles.  Les résultats montrent que les « mauvaises » habitudes alimentaires de l’enfant s’installent entre 1 et 3 ans lorsque l’enfant apprend à manger « comme un grand ». On note par exemple les difficultés à consommer des légumes, les excès de sucreries ou de boissons sucrées, etc. De plus, peu de parents connaissent les besoins spécifiques de l’enfant à cet âge en ce qui concerne notamment les matières grasses, les protéines et le sel.  Enfin, à partir d’un an, il y a moins de rendez-vous médicaux de suivi systématique et les conseils d’ordre alimentaire sont plus rares ; le contact avec des professionnels de santé se fait surtout lors des maladies de l’enfant.

La campagne Viasano s’est donc centrée sur l’alimentation des enfants de 18 mois avec 2 messages forts : à 18 mois, l’enfant a des besoins spécifiques qu’il ne faut pas oublier quand il mange « comme un grand » et l’acquisition de bonnes habitudes alimentaires dès le plus jeune âge dépend de l’environnement familial.

alimentation-18-mois-set-BDalimentation-18-mois-affiche---BD

 

Nouvelles pyramides flamandes

Le “Vlaams Instituut Gezond Leven” (anciennement le VIGeZ) a lancé le 19 septembre la nouvelle pyramide alimentaire flamande complétée d’une pyramide pour l’activité physique.
Après la publication des dernières recommandations du Conseil Supérieur de la Santé en 2016, la pyramide alimentaire active avait besoin d’un renouvellement. Ce nouveau modèle pour le grand public a été réalisé en prenant en compte l’impact sur l’environnement. Pour répondre à ces nouveaux objectifs, le “Vlaams Instituut Gezond Leven” a remplacé la pyramide alimentaire active par 2 modèles : une pyramide alimentaire simplifiée et une pyramide pour bouger plus et être moins sédentaire.       
L’objectif des deux nouveaux modèles est de sensibiliser et de motiver chaque Flamand à manger plus sainement, à bouger plus et à limiter la position assise.
Les modèles sont utilisables par l’ensemble de la population à partir de l’âge de un an.
La nouvelle pyramide alimentaire classe tous les aliments selon leur effet sur la santé et sur l’environnement ; de « gezond » (sain) jusqu’à « te vermijden » (à éviter). L’accent est mis sur les produits d’origine végétale (zone vert foncé). Ils forment, avec l’eau, la base de la pyramide. Cette base est à compléter, avec modération, avec des produits d’origine d’animale (la zone verte claire). Enfin, il est recommandé de ne pas manger trop de viande rouge et de beurre (zone orange) car ces aliments sont riches en matières grasses saturées cependant ils contiennent aussi des nutriments essentiels comme le fer dans la viande rouge ou des vitamines liposolubles dans le beurre. Les aliments très transformés « bewerkte voeding » sont à éviter. Ils sont séparés de la pyramide dans un cercle rouge.

Pour plus d’information  « Vlaams Instituut Gezond Leven » : www.gezondleven.be 

GL-voedingsdriehoek GL-bewegingsdriehoek